#PlantesMédicinales #InfosPresses #KaribsHebdo #MounGwadloup #KONVERJANS #lepige – En effet, ses feuilles vert intense divisées en nombreuses folioles allongées et bordées de dents aiguës sont recouvertes de longs poils soyeux leur conférant cet aspect argenté. Le feuillage est parsemé de fleurs jaune soufre à 5 pétales. La potentille ansérine est particulièrement riche en tanins (jusqu’à 10%) ainsi qu’en vitamine C, et contient des flavonoïdes, des coumarines et du triterpène tormentoside.

Les vertus médicinales de la potentille ansérine Ce sont les vertus astringentes, antidiarrhéiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques et antalgiques des parties aériennes qui font l’intérêt de la potentille ansérine en phytothérapie. En cas de menstruations douloureuses ou dysménorrhée, qu’il s’agisse des jeunes filles ou des femmes, la potentille ansérine sera d’un grand soulagement, tout comme dans les situations d’endométriose et de fibrome susceptibles de provoquer des douleurs durant les règles. Outre les crampes utérines, la potentille ansérine s’avère intéressante pour calmer les crampes d’estomac ou intestinales, les coliques biliaires et les troubles digestifs tels que les dyspepsies, qui se manifestent chez certaines femmes quelques jours avant les règles. Les cystites et le syndrome de la vessie irritable peuvent aussi être calmés grâce aux propriétés antispasmodiques de la plante. Les diarrhées, y compris prémentruelles, seront également soulagées par les tanins contenus dans la potentille ansérine. Les vertus astringentes de la potentille des oies sont bien connues pour lutter contre les inflammations de la cavité buccale, de la gorge et des gencives.